Oeil de femme derrière des lunettes

Comment distinguer les différents verres correcteurs ?

Posted on

Oeil de femme derrière des lunettes

Selon le type de correction dont on a besoin, différents types de  verres sont utilisés. Il existe trois grandes catégories de verres : unifocaux, progressifs et dégressifs. Petit guide pour bien les différencier.

Les verres unifocaux

Les verres unifocaux (aussi appelés verres simple foyer) sont les plus courants. En effet, ce sont les plus simples à fabriquer puisqu’ils ne corrigent qu’un défaut visuel à la fois mais peuvent traiter la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme.

Selon le trouble de la vision que l’on cherche à corriger, les verres unifocaux auront leur propre particularité :

– des verres concaves pour les myopes, aux contours plus épais afin de mieux voir de loin ;
– des verres convexes pour les hypermétropes, au centre plus épais afin d’améliorer la vision de près, comme dans une loupe.

Légers de base, les verres unifocaux peuvent être encore amincis et aplatis pour plus de netteté : on parle alors de verres asphériques (contre les sphériques classiques).

Les verres progressifs

Les verres progressifs ont supplanté les inesthétiques verres à double foyer. En effet, on pouvait voir très distinctement deux parties sur le verre qui séparaient vision de près et vision de loin.

Grâce aux verres progressifs, les lunettes peuvent corriger plusieurs troubles visuels à la fois, notamment la presbytie, sans que cela soit visible. Aligné sur la façon dont on porte le regard, le verre progressif est divisé en trois zones : celle du haut pour corriger la vision de loin, celle du bas pour la vision de près et une zone intermédiaire pour la jonction entre les deux types de vision ou la vision intermédiaire.

Les verres dégressifs

Les verres dégressifs permettent de corriger la vision de près des presbytes ou la vision intermédiaire. Ils revêtent d’ailleurs plusieurs appellations qui définissent leur rôle : verres de bureau, verres de proximité, verre mi-distance… Grâce à ces verres, la vision de près, sur écran par exemple, est nettement améliorée, sans occulter l’environnement. Ils sont adaptés à des personnes avec une petite presbytie et qui ne souhaitent pas porter des lunettes constamment ou à celles qui ont besoin d’une excellente vue de près pour des activités spécifiques comme la lecture ou le bricolage.